Enfin une solution au 2e but?

Devon Travis (Source: AP)

Devon Travis (Source: AP)

La rencontre des propriétaires et directeurs-gérants du baseball majeur vient de se terminer dans la région de Phoenix (les rencontres d’hiver du baseball majeur, où tout le monde du baseball est invité, se tiendra début décembre), et Alex Anthopoulos a déjà commencé à placer ses pions. Dans une transaction qui a apparemment été conclue très rapidement, les Blue Jays ont envoyé un voltigeur qu’ils avaient en surplus contre un joueur de deuxième but que les Tigers avaient en surplus. Ce sont deux jeunes joueurs au potentiel incertain mais qui pourraient être promis à de belles choses.

Je parle ici bien sûr du voltigeur de centre Anthony Gose, obtenu des Astros en retour de Brett Wallace (qui avait été obtenu des Athletics d’Oakland en retour de Michael Taylor, le tiers du retour que les Jays avaient obtenus des Phillies en retour de Roy Halladay). Gose est rapide. Gose a un méchant bras. Gose est un défenseur modèle. MAIS… Gose ne frappe pas (du moins, pas beaucoup). Les Tigers voient toujours un potentiel où son offensive s’améliorera. Ça se peut très bien. Gose est encore jeune et pourraient effectivement se développer plus avant. Mais à Toronto, il devait composer avec Kevin Pillar et Dalton Pompey qui étaient en train de le dépasser sur l’échelle de profondeur de l’équipe, alors sa meilleure chance était qu’un l’un d’eux (y compris lui-même) change d’adresse pour avoir la chance de devenir partant.

Le nouveau 2e but du futur (qui pourrait très bien devenir le 2e but d’aujourd’hui si les Jays ne concluent pas d’échanges ou d’acquisitions pour changer ce portrait ET que notre nouveau gars connaisse un bon camp d’entraînement) est Devon Travis. Est-il la solution qui manque au 2e depuis le départ d’Aaron Hill en 2011? C’était la meilleure recrue du système (anémique) des Tigers de Detroit (il était classé 84e espoir du baseball par Baseball America en février dernier) et sa progression était bloquée par l’excellent Ian Kinsler, tellement qu’on avait commencé à le faire jouer au champ centre dans l’espoir de combler le trou béant laissé là après l’échange qui a emmené David Price à Detroit en retour d’Austin Jackson (parmi d’autres). Travis a bien frappé à tous les niveaux où il a joué, mais il n’a jamais joué au-delà du AA alors il faut prendre ça avec un grain de sel puisque ces exploits ne se traduisent pas toujours en succès dans les majeures (voir Travis Snider, J.P. Arencibia, et dans une certaine mesure Kevin Pillar).

D’ailleurs, point de vue succès dans les majeures, les opinions sont très partagées sur le potentiel de Devon Travis. Keith Law n’y croit pas, alors que d’autres, dont un dépisteur des Jays nommé David May Jr., y voit un joueur de la trempe de Jose Altuve (et pas juste parce que Devon ne fait pas 6 pieds comme Altuve, mais parce qu’il frappe bien). On s’entend sur son potentiel en défensive, qui est supposé excellent, mais son style inorthodoxe au bâton qui lui réussit bien jusqu’à maintenant est le principal élément qui fait dire à Keith Law qu’il aura du mal à s’adapter aux lanceurs plus sophistiqués qu’il devra affronter dans les majeures. Si on se fie à ce que Alex Anthopoulos a dit en commentant l’échange, il n’est pas dit que Travis n’aura pas le temps d’y travailler plus avant puisqu’il devrait débuter la saison à Buffalo à moins qu’il connaisse un bon camp, etc (je me répète…). Sa compétition à l’interne pour le poste dans le moment est composée de Steve Tolleson, Ryan Goins et Maicer Izturis. Le calibre n’est pas du plus relevé.

Il reste donc du travail à faire pour le directeur-gérant des bleus qui est entré dans l’après-saison avec des postes à remplir au champ extérieur (plus précisément à gauche et au centre), à l’intérieur (soit au 2e ou au 3e, ce qui déplacerait Brett Lawrie si le nouveau joueur serait spécialiste du 3e but) et dans l’enclos. Comme à tous les ans, l’équipe torontoise est liée à tous les joueurs autonomes ou presque puisqu’elle parle à tout le monde. Ainsi on entend des échos que les Jays aimeraient attirer le québécois Russell Martin, Pablo Sandoval et Hank Conger (oh mon dieu, non!), parmi d’autres. Il y avait aussi Victor Martinez dans la liste des suspects, mais les Tigers l’ont rapidement remis sous contrat.

Il y a bien sûr Melky Cabrera que les Jays aimeraient revoir. Une rumeur veut que Melky ait demandé $50 millions sur 3 ans alors que les Jays aient offert $39 pour la même période. C’est une assez grosse différence. Compte-tenu qu’il y a un choix compensatoire attaché à son départ, le marché pour ses services risque d’être long à se développer. S’il devait signer ailleurs, les Jays pourraient aussi considérer Nori Aoki ou Nick Markakis, bien que ce dernier est courtisé par Baltimore qui aimerait bien le voir revenir chez eux.

À l’avant-champ, les Jays se sont apparemment informés sur le marché des échanges sur Chase Utley et Howie Kendrick, qui ont tous les deux des clauses de non-échange qui couvrent Toronto. Au chapitre des agents libres possibles (mis à part Sandoval dont on a déjà parlé), une possibilité plus réaliste est Jed Lowrie, mais aussi Chase Headley. Ce dernier n’a pas connu une bonne campagne en 2014 et il y a de gros doute s’il retrouvera son niveau d’antan puisqu’il n’a jamais semblé complétement recouvrir de sa blessure au ménisque du genou gauche. À jouer sur du gazon synthétique de surcroît, il est fort à parier qu’il préfèrerait regarder ailleurs que chez nous pour poursuivre sa carrière.

Il y aura possiblement un peu d’action le reste du mois, mais les discussions vont vraiment reprendre d’emblée début décembre quand tout le baseball se réunira de nouveau.

Publié dans Uncategorized permalien

A propos Patrice Maltais

Originaire du Lac St-Jean et domicilié à Toronto depuis 2000, je suis un fan de baseball toujours en deuil du départ des Expos et co-détenteur de billets de saison pour les Blue Jays depuis plusieurs années. Mes autres domaines d'intérêt sont l'histoire (surtout des États-Unis), l'automobile (mon domaine d'activité professionelle), les films et les livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>