A-Rod perd en arbitrage, Tanaka offert aux majeures, et les implications pour les Jays et Yankees

Alex Rodriguez (Source: Associated Press)

Alex Rodriguez (Source: Associated Press)

Nous avons appris hier ce qui devrait être le dernier mot sur la suspension d’Alex Rodriguez, et bien que la suspension ait été revue à la baisse, à 162 parties (donc une saison complète), il s’agit de la suspension la plus longue jamais imposée par le baseball majeur (à l’exception de suspensions à vie, ce qui est déjà arrivé dans le passé, notamment contre huit joueurs des White Sox qui avaient trafiqué l’issue de la Série Mondiale en 1919). On se souviendra que la durée initiale de la suspension devait être de 211 parties. La suspension doit comprendre également les séries d’après-saison en 2014 si les Yankees devaient y accéder.

En gros, les Yankees économiseront un peu au-delà de $22 millions US sur le salaire de base de $25 millions de Rodriguez pour 2014. La convention collective définie la saison comme ayant 183 jours, alors Rodriguez sera payée pour la différence entre 162 et 183, donc un peu moins de $3 millions. Cet espace salarial sera disponible pour les Yankees pour la saison pour les aider à passer sous la barre des sanctions pour les masses salariales trop élevées, ce qu’on appelle communément la taxe de luxe. Rodriguez veut en appeler en cour fédérale, mais historiquement celle-ci ne casse pas les verdicts d’arbitres dans des disputes concernant des ententes collectives.

Lorsqu’on sait que les Yankees sont intéressés à signer le lanceur japonais Masahiro Tanaka, cet espace salarial est précieux. Pour faire de l’espace sur leur alignement de 40 joueurs, le voltigeur et ex-Blue Jays Vernon Wells a été désigné pour assignation. S’il n’est pas récupéré par une autre équipe, il ne jouera pas cette saison. Les Yankees n’économisent pas beaucoup du point de vue salarial (malgré le salaire de base de $21 millions de Wells pour 2014) puisque les Angels assumaient $18,6 millions en vertu de leur entente conclue lors de l’échange qui a emmené Wells à New York. Si une autre équipe le ramasse au ballotage, elle ne sera responsable que pour $500 000, le salaire minimum d’un joueur des majeures.

La situation par rapport à Tanaka

Mon timing étant impeccable, la journée où j’écris sur Tanaka avant Noël est la journée où il est finalement soumis au processus de négociation avec les équipes des majeures pour qu’il puisse évoluer en Amérique du Nord en 2014. Bref, les équipes intéressées doivent verser $20 millions à l’équipe japonaise de Tanaka (Rakuten) pour obtenir la permission de lui parler et tenter de conclure une entente avec lui. La période de négociation expire le 24 janvier. Les équipes qui ne réussiront pas à signer Tanaka se verront rembourser leur $20 millions. Les Blue Jays n’ont pas élaboré sur leur intérêt à signer Tanaka à part pour dire qu’il est un bon prospect que beaucoup d’équipes aimeraient compter dans leur alignement. Ceci dit, la rumeur veut que les Blue Jays sont parmi les équipes qui négocient avec l’artilleur japonais.

Le marché des joeurs autonomes attend une décision sur Tanaka pour débloquer pour le reste des lanceurs disponibles comme Ubaldo Jimenez, Ervin Santana, Matt Garza et Bronson Arroyo. Les Jays ont été liés dans les rumeurs à Santana et Jimenez beaucoup plus que pour Tanaka, mais la signature de ce dernier va donner une référence en ce qui a trait au salaire dû aux autres. Non seulement ça, mais sa signature devrait sortir l’équipe récipiendaire de la course aux autres joueurs autonomes. Jimenez et Santana sont aussi assortis de la perte pour l’équipe qui les signera d’un choix de repêchage, or le choix de première ronde des Jays est protégé de par le fait qu’ils ont terminé la saison 2013 parmi les dix dernières équipes en termes de performance, un avantage certain pour eux s’ils signent l’un de ces deux derniers.

Les Yankees (encore eux) se sont apparemment fixé comme objectif majeur de leur saison morte de signer Masahiro Tanaka. Les autres équipes qui sembleraient intéressées en plus des Blue Jays et Yankees sont les Dodgers de Los Angeles, les Angels d’Anaheim, les Cubs de Chicago, les White Sox de Chicago, les Diamondbacks de l’Arizona, les Indians de Cleveland, les Mariners de Seattle et les Red Sox de Boston. Pour être franc, je vois mal comment une équipe ne seraient pas intéressée, alors cette liste n’est sûrement pas exhaustive, mais elle est rapportée par les médias. Un journaliste de San Francisco a gazouillé que Tanaka serait principalement intéressé par les villes suivantes : New York, Boston et Los Angeles. Lui et la majorité des joueurs de baseball de la planète, alors on n’en fera pas de cas.

De la liste des équipes ci-haut, il n’y a que les Dodgers que je verrais facilement passer leur tour. Leur rotation actuelle est composée de Clayton Kershaw, Zack Greinke, Hyun-Jin Ryu, Dan Haren et deux autres lanceurs qui reviendront potentiellement cette saison après des chirurgies, Josh Beckett et Chad Billingsley. Oui, ils ont de l’argent qui leur sort des oreilles, mais les Dodgers n’ont que 25 espaces sur leur banc, comme toutes les autres équipes. S’ils ramassent Tanaka, à grand frais, ça va commencer à être très lourd sur le portefeuille, et ils pourraient éventuellement s’exposer à la taxe de luxe pour une deuxième année consécutive. La masse salariale des Dodgers était de $243 millions l’an dernier (la limite l’an dernier était fixée à $178 millions).

La taxe de luxe augmente non seulement sur la masse salariale totale d’une équipe, mais aussi selon le nombre d’années consécutives pour laquelle l’équipe se qualifie pour celle-ci. Par exemple, le taux de la taxe imposée aux Yankees était de 50% puisqu’ils en étaient à la 4e année consécutive au-delà de la masse salariale maximale, alors que les Dodgers avaient un taux de 17,5% en 2013, puisqu’ils n’étaient pas au-delà de la barre en 2012. Les Yankees veulent vraiment passer sous la barre en 2014, ce qui remettrait leur pendule à zéro pour ce qui est de la taxe. Avant la décision arbitrale contre Rodriguez et la démotion de Vernon Wells, la masse salariale des Yankees pour 2014 s’élevait à $177,7 millions. Les Yankees doivent également composer avec le salaire de joueurs éligibles à l’arbitrage qui ne font pas partie du total actuel (comme Brett Gardner, David Robertson et Ivan Nova, notamment). L’arbitre vient de leur donner un solide coup de main. Ceci dit, la signature de Tanaka pourrait les repousser au-delà de la barre, qui est fixée à $189 millions en 2014. On s’attend que Tanaka ramassera entre $15 et $20 millions par saison lorsqu’il conclura son entente avec une équipe des majeures.

A propos Patrice Maltais

Originaire du Lac St-Jean et domicilié à Toronto depuis 2000, je suis un fan de baseball toujours en deuil du départ des Expos et co-détenteur de billets de saison pour les Blue Jays depuis plusieurs années. Mes autres domaines d'intérêt sont l'histoire (surtout des États-Unis), l'automobile (mon domaine d'activité professionelle), les films et les livres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>