Bonsoir, il est parti…

J.P. Arencibia (source: AP via bluejays.com)

J.P. Arencibia (source: AP via bluejays.com)

On l’avait vu venir, mais pas comme ça. Après une saison désastreuse, la deuxième montrant une régression de ses performances au bâton (peut-être moins défensivement, mais c’était loin d’être fantastique là non plus), J.P. Arencibia s’est vu montrer la porte par les Blue Jays. L’organisation a décidé de ne pas offrir de nouveau contrat au jeune receveur, ni de lui offrir l’arbitrage comme pour les lanceurs Brett Cecil et Esmil Rogers, et pour le voltigeur de centre Colby Rasmus. Compte tenu de son endurance derrière le marbre (il a évolué dans plus de 100 matchs à chacune de ses saisons dans les majeures, l’an dernier malgré une bursite) et de ses circuits, on anticipait le voir décrocher un salaire de près de $3 millions en arbitrage. C’est beaucoup d’argent pour le receveur régulier ayant la pire moyenne au bâton et moyenne de présence sur les sentiers des majeures.

Non seulement son départ était anticipé à la fin de la dernière saison (au minimum comme partant), mais la signature plus tôt le weekend dernier de l’agent libre Dioner Navarro avait sonné le glas pour Arencibia à Toronto. Ceci dit, même si l’organisation a annoncé que Navarro serait partant avec Thole comme suppléant, on peut entretenir des doutes sur le nouveau venu. Navarro n’a été partant que pour une soixantaine de matchs par saison depuis 2009 lorsqu’il évoluait chez les Rays. L’an dernier, il était partant pour 53 matchs pour les Cubs. Arencibia a débuté le double de matchs en 2013. La question quant à l’endurance de Navarro se pose. Au minimum, c’est clair qu’il ne pourra pas débuter autant de matchs qu’Arencibia et qu’on verra Thole beaucoup plus souvent dans l’alignement, donc pas seulement aux cinq jours quand c’est le tour de Dickey de lancer.

Navarro n’est pas reconnu comme un receveur défensif hors pair, mais il a la réputation d’être apprécié de ses lanceurs. C’est également un gars assez moyen (pour ne pas dire sous la moyenne) au niveau offensif, malgré une saison 2013 éclatante à ce chapitre (sa ligne offensive en 89 matchs chez les Cubs : .300/.365/.492 – pas mal – rappelez-vous qu’il était dans la Nationale, alors la différence entre ses départs et son nombre total de matchs vient du fait qu’il a agi comme frappeur suppléant à plusieurs reprises). Navarro attribue cette résurgence au fait qu’il se soit entrainé avec Joey Votto (un frappeur d’exception à n’en point douter) lors de la saison morte. Il semblerait que l’organisation des Blue Jays croit que ce bond offensif ne se résorbera pas en 2014. On se le souhaite.

Le départ d’Arencibia me fait quelque chose malgré tout. C’était un de mes joueurs préférés jusqu’à la saison dernière. Je croyais vraiment qu’il ferait un pas en avant en 2013 et continuerait de se développer, mais sa régression, de même que ses sautes d’humeur à l’égard des médias, n’a pas aidé sa cause et lui a acheté un ticket pour essayer ailleurs. Et ne vous surprenez pas de le voir atterrir chez une autre équipe très bientôt. Après tout, il est durable et frappe des circuits. Son congédiement sera certainement un gros choc pour lui, et on espère que ce sera le choc qui va finalement le réveiller, le sortir de sa suffisance et écouter les conseils de ses entraîneurs.

Autres mouvements de personnels de la ligue

Je n’ai pas l’intention de vous donner toutes les signatures de contrat ou les échanges qui se sont produites depuis quelques semaines, mais en voici quelques-unes qui ont retenues mon attention :
Brian McCann signe avec les Yankees (5 ans – $85 millions) : on le voyait atterrir chez une équipe avec des poches profondes, surtout dans un marché où les receveurs étaient très en demande mais l’offre était discutable. Les Yankees ont aussi paraphé une entente avec Brendan Ryan, un joueur d’arrêt-court défensif qui servira de police d’assurance pour Derek Jeter.
– Parlant d’arrêt-court, Jhonny Peralta passe aux Cards, qui ont fait une refonte de leur champ intérieur, échangeant également David Freese aux Angels en retour de Peter Bourjos.
– Le lanceur Dan Haren signe chez les Dodgers.
– Les Tigers se font littéralement voler en échangeant Doug Fister aux Nationals contre un lanceur prospect, un plombier et un releveur. Je ne la comprends pas.
– Deux lanceurs avec des nouvelles ententes qui défient la logique, mais qui montrent que l’économie dans le baseball majeur avec les nouveaux contrats de télévision nous demande de réviser nos attentes : Ricky Nolasco chez les Twins (4 ans – $49 millions) et Scott Kazmir chez les Athletics (2 ans – $22 millions)
Phil Hugues signe avec les Twins (d’où sort cet argent au Minnesota, sérieux?)
– Les Athletics ont ramassé le « closer » Jim Johnson en échange de Jemile Weeks. Les Baltimore étaient sur le point de laisser Johnson partir puisqu’ils ne pouvaient pas se permettre de payer $11 millions pour lui. Si vous vous demandez comment les A’s peuvent le faire quand les Orioles ne peuvent pas, nous sommes deux.
David Murphy signe avec les Indians
Chris Young signe avec les Mets
A.J Pierzynski signe avec les Red Sox
Willie Bloomquist signe avec les Mariners

Publié dans Uncategorized permalien

A propos Patrice Maltais

Originaire du Lac St-Jean et domicilié à Toronto depuis 2000, je suis un fan de baseball toujours en deuil du départ des Expos et co-détenteur de billets de saison pour les Blue Jays depuis plusieurs années. Mes autres domaines d'intérêt sont l'histoire (surtout des États-Unis), l'automobile (mon domaine d'activité professionelle), les films et les livres.

Commentaire

Bonsoir, il est parti… — 2 commentaires

    • Moi aussi, mais je pense que sa tête dûre a eu raison de lui à Toronto. S’il avait montré un peu plus d’humilité en tentant de changer son approche au bâton et arrêté de dire qu’il n’avait pas à le faire parce qu’il produisait des points, et s’il n’avait pas fait un fou de lui en se plaignant des médias, il serait probablement encore à Toronto. Peut-être pas partant, mais on lui aurait donné une autre chance. Les amatrices de Toronto vont le manquer, c’est sûr. C’était le beau bonhomme des Jays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>