Va y avoir comme un malaise dans le vestiaire des Yankees…

Alex Rodriguez (Source: Associated Press)

Alex Rodriguez (Source: Associated Press)

Lorsqu’Alex Rodriguez en a appelé de sa suspension, la question qu’on pouvait se poser était: pourquoi plus pour lui que pour les autres? Qu’est-ce qui le rendait si différent? À force de jouer dans les vidanges, on a renversé une nouvelle poubelle qui nous donne une amorce de réponse.

Selon une enquête des journalistes de l’émission américaine 60 Minutes, suite à la première publication des allégations du dossier BioGenesis par un journal de Miami en janvier, l’entourage de Rodriguez aurait obtenu des copies non-rédactées (i.e. non censurées) des documents utilisés par le Miami New Times et fait couler de l’information impliquant Ryan Braun et Francisco Cervelli afin de donner un peu de couvert à leur poulain. En somme, les gens de Rodriguez auraient essayé de torpiller d’autres joueurs, y compris un coéquipier de Rodriguez, pour servir d’écran de fumée et possiblement envoyer les journalistes sur une autre piste.

L’avocat de Rodriguez nie ces allégations. Le timing de ces révélations n’est pas très auspicieux pour Alex Rodriguez, puisque ça va sûrement nuire à sa défense en arbitrage qu’il ne méritait pas un traitement pire que les autres lorsqu’il s’agit de sa suspension parce que son cas n’était pas différent des autres. C’eut été une chose que de rapporter ces noms à la ligue, puisqu’on aurait pu dire que Rodriguez contribuait à la solution du problème. Couler les noms à la presse sous le couvert de l’anonymat pour rediriger l’attention ailleurs que sur lui, il n’y a rien de positif là-dedans.

Vous pouvez maintenant imaginer comment l’association des joueurs, qui a déjà dit par la bouche de son président qu’elle défendrait Rodriguez, doit se sentir aujourd’hui. Et que dire du vestiaire des Yankees? Cervelli a été suspendu et a assumé. Maintenant, les autres joueurs vont savoir que Rodriguez aurait vendu un des gars dans la chambre pour tenter de sauver sa peau. Quand je vous disais que Rodriguez est difficile à aimer, c’était avant ces dernières révélations. Je pourrais bien vous dire que c’est maintenant impossible de lui trouver une qualité rédemptrice, si petite soit-elle.

Il n’est pas impossible, par contre, que Rodriguez lui-même n’ait rien à voir avec ces manigances et que ce soit strictement l’acte de collaborateurs aussi zélés que moralement croches. Rodriguez, pour les quatre prochaines années de son contrat (2014, 2015, 2016, 2017), devait se faire verser au-delà de $80 millions. C’est dire que son agent et ses aides en verraient une partie, et c’est le genre de ‘motton’ qui motive pas mal de monde, et pas des moindres.

La cause en arbitrage de Rodriguez doit être entendue dans les prochaines semaines. Je doute que ce soit la dernière poubelle renversée dont on entendra parler.

Gose rejoint les Blue Jays

Bien qu’on ait rappelé Pillar avant lui, ce n’était qu’une question de temps avant de voir Anthony Gose avec le grand club puisque l’équipe en était rendue à n’avoir que trois voltigeurs dans l’alignement (je vous rappelle que Rasmus est blessé et Bonifacio est dans l’alignement des Royals dorénavant). On devrait le voir patrouiller le champ centre, ce qui sera une amélioration sur Rajai Davis au niveau défensif. Point de vue offensif, Gose n’a pas une bonne saison, alors il a des preuves à faire. Son court passage à Toronto plus tôt cette saison a été positif. On va voir ce qu’il peut faire de cette dernière opportunité. Mickey Storey retourne à Toronto pour lui faire une place.

Les Yankees y croient encore

Ils ont ramassé Mark Reynolds après qu’il eut été libéré par les Indians de Cleveland. Reynolds peut jouer (plutôt mal, à mon avis) au troisième but, ce qui va être utile si les joueurs dans le vestiaire des Yankees se soulèvent contre Alex Rodriguez. Les Yankees ne sont qu’à 8.5 matchs de la tête de la division, alors ce n’est pas complétement farfelu de les voir toujours s’accrocher à la possibilité des séries d’après-saison, mais ils ont toute un job devant eux.

Publié dans Uncategorized permalien

A propos Patrice Maltais

Originaire du Lac St-Jean et domicilié à Toronto depuis 2000, je suis un fan de baseball toujours en deuil du départ des Expos et co-détenteur de billets de saison pour les Blue Jays depuis plusieurs années. Mes autres domaines d'intérêt sont l'histoire (surtout des États-Unis), l'automobile (mon domaine d'activité professionelle), les films et les livres.

Commentaire

Va y avoir comme un malaise dans le vestiaire des Yankees… — Un commentaire

  1. je ne suis pas un partisan des Yankees et encore moins de Rodriguez. Forrce est d’admettre toutefois il devient de plus en plus le bouc emissaire de toute cette histoire. C’estbtellement dommage que ce beau sport soit «encore» eclabousse par le dopage. Mais bon, bon nombre d’athlete maintenant utilisent des substances illicites pour augmenter leurs performances. Je ne crois que le sport en general est pres de s’en sortir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>